Prendre rendez-vous ! Doctolib Skip to main content

Café ou Thé, un voyage à travers le monde !

Le café et le thé sont deux boissons chaudes incontournables dans le monde, souvent accompagnées d’une pâtisserie locale, un véritable symbole de socialisation et leurs aromes nous font voyager. Devant un café, les confidences sont partagées, les arguments sont discutés et les questions sont réglées. C’est un moment de détente, un Signe de convivialité. Chez nous la pause-café est une institution !

D’abord cultivé  autour de la mer rouge (Yémen, Ethiopie, Arabie Saoudite), le café arrive en Europe   autour du XVIè siècle. A la Renaissance, l’Europe  entend parler du thé à travers les récits  des voyageurs italiens et  portugais avant d’être importé de Chine.

Parlons voyages autour d’un café ou une tasse de Thé  à l’agence Yon Evasion !!

C’est parti pour un tour du monde des façons les plus insolites de produire et d’agrémenter son café !

Quand j’arrive dans un pays, ma première gorgée de café  exprime la richesse des saveurs. L’altitude, le climat tropical et les sols riches en sédiments offrent des conditions  de culture optimale.

Au Panama on déguste le café Geisha dont la qualité reste sans pareille grâce aux conditions climatiques exceptionnelles de son site de production (au pied du Volcan Baru, dans la province de Chiriqui).

Direction la Colombie et  l’Equateur  pour une escale plus acidulée avec des grains de café fruités et gourmands !

Le Brésil,  LE CAFEZINHO est une question d’hospitalité. Les brésiliens offrent un cafezinho comme ils vous tendent une poignée de main. C’est leur manière de souhaiter la bienvenue.

En Turquie, le café Turc est connu sous le nom de « café oriental ».  Dans la tradition Ottomane, le marc de café qui s’est déposé au fond de la tasse servira à lire l’avenir de celui qui a bu le café. Le café est servi à la « turque », c’est-à-dire sucré, parfumé à la cardamome et marc au fond de la tasse.

En Jordanie le café à la cardamome et le thé (parfumé à la sauge chez les Bédouins) très populaire sont  un geste d’hospitalité qui ne se refuse pas. Dans le désert du Wadi Rum, le café est une décoction  torréfié, amer, légèrement épicé, infusé pendant six heures et bouilli plusieurs fois connue sous le nom de KHAMIR.

À Hong Kong,  le Yuanyang, est un mélange entre café et thé au lait, il peut être servi chaud ou froid et il est très populaire à Hong Kong.

A Katmandou le thé masala est une boisson épicé  hyper réconfortante.

En Europe, on connait notamment l’Irish Coffee dégusté en Irlande où le café est mélangé à du whisky et de la crème. En Italie, l’Affogato est un mélange de café et d’une liqueur appelée Amaretto. Au Portugal on trouve du Café com Cheirinho, dans lequel on mélange une mesure de Brandy.

Le Café Touba sénégalais est un café aromatisé au poivre de Guinée, le café aux épices. Le café ivoirien est surtout réputé pour son arôme intense, son goût amer et corsé.

Le Café Olla Mexicain aux saveurs envoutantes est une boisson traditionnelle à base de café mélangé avec le sucre et la cannelle.

Connaissez-vous le café le plus cher du monde ?  C’est celui que l’on récolte dans des excréments d’éléphants ! Le Nord de la Thaïlande produit son café à partir de déjections d’éléphants, le Black Ivory. Il est produit à partir de cerises de caféier ingérés, digérés et expulsés par les pachydermes.  Une bouse d’éléphant constellée de grains de café !

Le Kopi Luwak, est un café bonifié à l’aide du système digestif, récolté dans les excréments de la civette asiatique.

Le Kopi Luwak et le Black Ivory sont très demandé par les touristes curieux et qui ont soif de découverte. On s’en délecte pour 25 dollars la tasse.

A Jakarta , on ajoute du sucre au café moulu avant de verser l’eau chaude, ce qui est la façon traditionnelle de préparer le café en Indonésie, et on dépose un charbon ardent qui a pour effet d’enlever l’acidité du café, pour les estomacs délicats.

A Singapour, le Kopi Gu You est un café où l’on ajoute un peu de beurre à faire fondre.

Au sri Lanka, au cœur du pays, dans la région montagneuse de Kandy à Ella, se trouvent des plantations de thé à perte de vue, un thé noir exceptionnel.

Au Vietnam, l’on parfume le thé à l’aide de la fleur de lotus, on obtient un thé particulièrement recherché.  Durant cinq jours les feuilles de thé sont en contact avec le pollen de la fleur.

Au Nord du Vietnam, le café filtre est la signature d’Hanoï.  Le classique est le café noir corsé, avec du lait condensé et des glaçons. Mais la créativité ne s’arrête pas là avec plusieurs recettes insolites telles que le café à l’œuf et le café yaourt. À ne manquer sous aucun prétexte !

Au Kerala, dans la région de Munnar à 1600 m d’altitude, la vallée des Thés avec ses plantations de thé noir et thé vert à perte de vue, offrent un spectacle de toute beauté. Une balade à ne pas manquer entre les plantations de thé, café et cardamome.

La cérémonie du thé et du café au Japon et en Ethiopie, deux cultures, deux rituels.

La cérémonie du thé au Japon, inspiré par le bouddhisme zen demande calme et concentration. Le thé au Japon a une dimension cultuelle très forte, c’est un art de vivre.  On déguste du thé vert matcha préparé par un maitre du thé autour d’un rituel, c’est un moment de partage et de plaisir.

En Ethiopie,  le berceau du café, découvert il y a 2000 ans est une étape incontournable pour tout amateur aventurier. Le rituel de la cérémonie du café est préparé par les femmes. On brule de l’encens pour éloigner les esprits pendant la préparation et on verse le café dans les tasses à trois reprises pour le plaisir, la contemplation, la bénédiction,  Abol, Tona et Baraka.

 

Réservez votre voyage !

Leave a Reply